La garde exclusive : avantages et inconvénients

Si le divorce est un moment très difficile dans la vie d’un couple, il l’est davantage pour les enfants qui pour la plupart du temps perdent leurs repères. Quelles sont donc les meilleures options pour assurer une transition facile pour la progéniture du couple ?

Qu’est-ce que la garde exclusive d’un enfant ?

Les batailles relatives à la garde des enfants font malheureusement partie de certains divorces et litiges en matière de droit de la famille. Dans la plupart des pays, la garde des enfants peut être « exclusive » (un seul parent obtient la garde de l’enfant) ou « conjointe » (les deux parents obtiennent la garde). La garde physique exclusive est une entente en vertu de laquelle les enfants vivent avec un parent appelé « parent ayant la garde principale » plus de 50 % du temps. Cela permet généralement aux enfants de vivre dans une résidence de façon permanente plutôt que d’aller et venir entre deux maisons. Alors que le tribunal peut accorder la garde physique exclusive à l’un des parents, l’autre parent appelé « parent non-gardien » peut avoir droit à un calendrier de visites et, dans certains cas, à la garde légale conjointe.

Garde exclusive légale et garde exclusive physique

Il est important de noter qu’il existe deux types de gardes exclusives :

  • la garde exclusive légale : un seul parent a le droit légal de prendre des décisions clés concernant le bien-être de l’enfant, comme les affaires religieuses, éducatives, médicales et émotionnelles.
  • La garde exclusive physique : l’enfant vit avec l’un des parents, sous réserve des visites du parent non gardien, sauf si le tribunal a exclu les visites afin d’assurer l’intégrité l’enfant.

Ces deux aspects de la garde exclusive d’un enfant aident à appréhender les avantages et inconvénients qui peuvent en découler.

Avantages et inconvénients de la garde exclusive

La garde exclusive peut avoir ses propres avantages et inconvénients pour le parent ayant la garde. Comme avantages, on peut citer :

  • La facilité de prendre des décisions importantes lorsqu’il n’y a qu’un seul parent légalement responsable de chaque choix.
  • Les enfants résident dans un seul endroit principal, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de transporter continuellement leurs effets personnels entre deux résidences.
  • Dans la plupart des cas, le parent qui n’a pas la garde se voit accorder un droit de visite libéral, de sorte que les enfants peuvent continuer à jouir d’une relation étroite avec les deux parents.

Les inconvénients sont entre autres :

  • Avoir un seul parent peut avoir un impact psychologique sur l’enfant.
  • Avec un horaire de visite établi, les liens de l’enfant avec le parent qui n’a pas la garde sont restreints.
  • Une grande partie des dépenses liées à l’enfant sera assumée uniquement par le parent ayant la garde.

Pour d’autres avis et conseils, vous pourrez consulter lesitedudivorce.com .

Posts created 17

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut