Pourquoi choisir le statut SASU

La Société par Actions Simplifiée unipersonnel SASU, fonctionne de la même manière que la SAS, Société par Actions Simplifiée. L’actionnaire a ainsi la totale liberté d’établir le mode d’organisation de son entreprise. Si vous songez à créer votre SASU, vous pouvez faire appel à des experts en la matière comme Agence Juridique . Ils sauront vous guider à toutes les étapes de la création de votre entreprise.

Les avantages et les inconvénients d’une SASU

Avant de choisir le statut de SASU pour son entreprise, il faut prendre le temps de bien évaluer tous les tenants et les aboutissants, avant de se lancer dans l’aventure. Une SASU présente plusieurs avantages tels que :

  • Pas de cotisation au RSI pour le président d’une SASU. Tout dirigeant qu’il est, il est assimilé salarié et bénéficie de la protection sociale, donc du régime général de la sécurité sociale
  • Le montant du capital apporté n’est pas fixé. Il peut alors être en numéraire, en nature ou en industrie, avec un montant minimum de 1 euro
  • Lorsqu’il n’y a pas de rémunération, il n’y a plus de cotisations sociales à verser
  • La responsabilité juridique du dirigeant est limitée à ses apports. Ainsi, son patrimoine personnel se retrouve protégé
  • Les cessions d’actions ont l’avantage de bénéficier d’un régime fiscal assez léger
  • Le dirigeant décide lui-même du mode d’organisation en toute liberté de la structure
  • La SASU peut devenir une SAS ou une SAS devenir une SASU de façon très simple
  • Pour la comptabilité et l’administration, les formalités sont allégées.
    Comme rien n’est jamais parfait, il y a quand même quelques coquilles à prendre en compte, avant de se lancer dans une aventure SASU :
  • Les charges sociales d’une SASU sont plus élevées que dans une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée)
  • Il est nécessaire d’être accompagné pour rédiger les statuts de l’entreprise, la constitution demandant beaucoup de rigueur
  • Dans certaines situations l’entreprise à l’obligation de solliciter les services d’un commissaire aux comptes : lorsque la société à un bilan de plus de 1 million d’euros, lorsque le chiffre d’affaires et de plus de 2 millions et lorsque la société possède au moins 20 salariés
  • Le dirigeant ne peut cotiser pour l’assurance chômage en cas d’arrêt de son activité.

Avant de se décider pour une SASU, le futur associé unique doit s’assurer que c’est la forme juridique qui lui convient le mieux. Il doit donc évaluer avec précision sa situation, ses attentes, son projet et son but. Il ne doit pas hésiter à faire appel à des structures qui peuvent l’aider dans la création de son entreprise.

Posts created 17

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut