Il y a des différences entre un juge et un avocat

Nombreuses sont les personnes qui continuent de confondre les métiers d’avocat et de juge. Il s’agit pourtant de deux corps du droit que plusieurs facteurs opposent. Découvrez lesdites différences dans ce guide.

Une opposition au niveau des définitions

Par définition, un avocat est un professionnel qui est chargé de donner des conseils et de défendre les intérêts d’un client. la différence principale entre un juriste et un avocat est que le premier corps peut travailler dans tous les domaines du droit et ne peut pas évoluer en freelance.

En comparaison avec la définition de l’avocat, un juge est une autorité dont le rôle est d’écouter les parties adverses dans une salle d’audience. Il préside les procès puis se charge de trancher les litiges d’ordre juridictionnel ou en faveur de la justice des mineurs en se basant sur le droit. Le juge est celui qui se tient sur les hauteurs de la salle d’audience et l’avocat se tient toujours à côté de son client.

Une différence au niveau des parcours d’études

Pour devenir avocat, il faut avoir suivi un parcours pour devenir d’abord juriste. Après obtention du Master II, vous êtes ensuite tenu d’intégrer l’école du barrot ou une institution de formation d’avocat. La formation initiale dure 5 ans environ. Ceux qui souhaitent devenir juges quant à eux doivent dans un premier temps finir leurs études en droit et ensuite entrer à l’École Nationale d’Administration.

Une dissemblance au niveau des statuts et des salaires

L’avocat est un professionnel libéral. Il a la possibilité d’évoluer en freelance ou au sein d’un cabinet. Il est libre de proposer ses services à qui vient le consulter sans avoir à rendre des comptes. Cet expert du droit est toutefois tenu au secret professionnel. Son salaire oscille entre 1 800 et 2 700 euros bruts par mois.

Le juge, quant à lui, entame sa profession dans un Ministère public en tant que procureur et acquiert au fil des années le statut de juge. Il s’agit donc d’un fonctionnaire de l’État sauf s’il exerce dans le droit international. Le salaire de ce dernier oscille entre 2 500 et 5 000 euros par mois.

Posts created 23

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut